Nos Tie & Dye

Les écharpes Tie & Dye par July to June

Porter une étole July to June, c’est jouer l’atout couleur et texture sur une tenue ultra chic ou very casual. Nos écharpes Tie & Dye habillent la silhouette et enveloppent les épaules ou soulignent finement la nuque. L’étoffe devient aussi bijou.

Le Tie & Dye est une tendance textile intemporelle ainsi qu’un trésor du Rajhastan.

Toutes nos créations sont réalisées en Inde; Cet art ancestral crée une esthétique graphique saisissante et totalement unique. 

Le Tie and Dye est un savoir faire de nouage et de teinture du tissu.

Création du Tie & Dye

Tout d’abord l’étoffe est travaillée en reliefs et en motifs formés de constellations de points, de rayures ou de vagues.

Une succession de gestes minutieux orchestrés par les mains expertes des maîtres artisans ; soit au total une dizaine d’étapes pour réaliser une écharpe.

Nos Artisans ligaturent les pointillés de l’écharpe avec une grande dextérité. Des petits cocons enroulés et cousus naissent de ce travail de patience. Jusqu’à 3 jours sont nécessaires pour nouer une pièce entière.

Le nombre d’étapes de liage et de teinture dépend du nombre de couleurs et de la complexité du dessin. Après avoir été plongé dans la teinture, le tissu est séché puis étiré pour révéler le motif.

Enfin, lorsque les nœuds sont défaits, délicatement, c’est toujours une surprise. Les nuances apparaissent, les tonalités se rencontrent de manière unique.

Origine du Tie & Dye :

C’est du Rajasthan et du Gujarat en Inde qu’est né et s’est développé l’art du Bandhani.

Les premiers signes de cette technique ancestrale sont attestés vieux de plus de 5000 ans dans la vallée de l’Indus où on a retrouvé un équipement datant de 4000 ans av. JC qui permettait ce type de teinture et d’impression. Les peintures murales bouddhiques du VIè siècle de la grotte 1  d’Ajanta dans le Maharashtra, qui représentent la vie de Bouddha, en témoignent également.

Alexandre le Grand mentionne les belles teintures de tissus qu’il a pu voir en Inde vers 300 av. JC.

Laisser un commentaire

Vous êtes actuellement hors ligne

X
%d blogueurs aiment cette page :